Guide Ecole

Les repas de midi

Objectif

VENDRE DES PRODUITS ÉQUILIBRÉS.
SENSIBILISER LES ENFANTS ET LES ADOLESCENTS À UNE ALIMENTATION ÉQUILIBRÉE À L’OCCASION DU REPAS DE MIDI.

Pourquoi est-ce important?

En Suisse, selon l’étude «Ecole et Alimentation»[1], 40% des jeunes élèves prennent leur repas de midi à l’extérieur de la maison.

Afin d’assurer une cohérence entre les connaissances que les élèves acquièrent à l’école concernant les principes et bénéfices d’une alimentation équilibrée et l’environnement scolaire dans lequel ils évoluent, il est indispensable de s’intéresser à tout ce qui touche l’offre alimentaire dans le cadre scolaire. Il s’agit notamment des cantines scolaires, des cafétérias et des locaux à disposition des élèves pour les repas de midi.

Recommandations

D’une manière générale, le repas de midi devrait présenter 30% de l’apport énergétique et nutritionnel journalier. Quelle que soit la forme de ce repas à savoir plat du jour, pique-nique ou sandwich, sa composition optimale est la suivante:

  • Un féculent riche en hydrates de carbone sous forme d’amidon, le plus souvent à base de céréales complètes, apportant de l’énergie;
  • Un aliment protéique constructeur (viande, poisson, œufs, fromage, etc.);
  • Un légume et/ou un fruit riche en substances protectrices;
  • Une boisson sans sucre ajouté (essentiellement de l’eau).
  • Matières grasses en petite quantité et de bonne qualité.

Comment agir?

Si votre établissement possède son propre restaurant ou si les repas sont livrés par un autre établissement:

  • Demander le label Fourchette verte Junior (4 à 15 ans) ou le label Fourchette verte (postobligatoire). Ce label de qualité vise à promouvoir une alimentation équilibrée en proposant des menus variés, sains et équilibrés consommés dans un environnement sain en respectant la législation concernant l'hygiène et en instaurant le tri des déchets. Il est pour l’instant gratuit.
  • Proposer des sandwichs et autres plats équilibrés de bonne valeur nutritionnelle.
  • Adopter une politique des prix qui favorise l’offre équilibrée au détriment des aliments gras et sucrés.
  • Faire en sorte que le cadre du repas soit accueillant. Une réflexion avec les élèves sur la décoration, le bruit ou la file d’attente est encouragée.
  • Mettre des micro-ondes à disposition afin d’encourager les élèves à apporter leur pique-nique et distribuer des informations sur l’équilibre du repas de midi.
  • Accorder aux élèves le temps nécessaire pour consommer leur repas dans le calme. La durée minimale d’un repas devrait être de 30 minutes (le temps nécessaire pour manger).
  • Mettre à disposition de l’eau du robinet ou une fontaine à eau branchée sur le secteur.
  • Promouvoir la transmission de connaissances et de compétences aux élèves en lien avec l’alimentation équilibrée dans le cadre des leçons habituelles (projet d’établissement, échange de matériel entre enseignant,...)
  • Susciter une réflexion plus globale avec la commune de manière à coordonner l’offre alimentaire à proximité de l’école (quels commerces sont autorisés et à quelle distance de l’école, sachant que la proximité d’offres de fast-food influence directement la consommation de ceux-ci).
[1] Baerlocher Kurt, Sutter-Leuzinger Anna, Straub Sabine. Situation nutritionnelle des enfants en âge scolaire et place de l’alimentation dans les programmes scolaires en Suisse. Rapport du Groupe de travail Ecole et Alimentation (GTEA) de la Commission fédérale de l’alimentation, août 2000.