Guide Ecole

Les projets éducatifs en alimentation

Objectif

TRANSMETTRE DES CONNAISSANCES AUX ÉLÈVES ET RENFORCER LEURS COMPÉTENCES EN MATIÈRE D'ALIMENTATION

Pourquoi est-ce important?

Bien que la transmission des savoirs alimentaires et l’acquisition de valeurs et de comportements dans le domaine de l’alimentation sont d’abord du ressort de la famille, l’école y contribue à travers les différentes matières d’enseignement. Le développement de connaissances et de compétences en lien avec les besoins physiologiques et alimentaires et la responsabilité face aux divers comportements à risques sont des objectifs de l’école publique.

L'alimentation est un thème qui se prête très bien à la réalisation de projets ludiques, pratiques et créatifs. De tels projets permettent également de travailler d’autres objectifs tels que le renforcement des relations sociales, la solidarité, le respect, les différences culturelles (buffet interculturel), la participation communautaire (collaboration des parents). Ainsi en plus de l’acquisition de connaissances et compétences en alimentation, des projets peuvent contribuer au développement d'un bon climat d’établissement.

Recommandations

Plus les élèves participent au projet (réalisation, réflexion), le vivent (expériences pratiques), et peuvent se l’approprier (lien avec leur quotidien) plus le projet fera sens auprès d'eux et pourra avoir une influence sur leur comportement. De la même manière, un projet construit sur la durée est plus efficace qu’une action ponctuelle. Ainsi l’intégration du thème en continu (tout au long de la scolarité), abordée dans différents domaines (par ex. sciences, français, histoire, géographie, mathématique) est vivement conseillée.

Comment agir?

  • Réaliser un inventaire des différents documents utilisés par les enseignants permettant de créer une base de référence pour l’établissement.
  • Définir si le projet concerne une classe ou si une dimension interclasse ou d’établissement lui est donnée.
  • Recenser et valoriser les expériences déjà faites.
  • Aborder le thème de l’alimentation lors des divers cours (français, dessin, géographie, histoire, etc.).

Exemples

  • Semaine(s) de l’alimentation: dans le cadre d'une ou plusieurs semaines, le thème de l’alimentation est traité sous différents angles et dans diverses branches d’enseignement.
  • Semaine du goût: les élèves d’une classe préparent des plats équilibrés (qu’ils vendent à midi pour financer leur voyage d’étude, par exemple). Il existe de la documentation pour la réalisation d’actions à l’école.
  • Préparation d’une semaine de camp: les élèves prévoient les repas pour le camp. Le cas échéant, ils planifient la gestion du budget et la liste des courses et participent à la réalisation des repas pendant le camp.
  • Eveil aux saveurs: expériences gustatives en classe (goûter aux fruits exotiques, aux diverses épices, tester les goûts les yeux bandés).
  • Saveurs du monde: création d’un livre de recettes des différents pays dont sont issus les élèves de la classe. Invitation des parents et dégustation des plats.
  • Semaine nutrition: les classes préparent un petit déjeuner pour tout l’établissement. Pendant une semaine, le thème du petit déjeuner (valeur nutritive des aliments, provenance, gestion des déchets, etc.) est abordé pendant les cours de français, géographie, chimie, biologie, économie familiale, etc.
  • Pyramide alimentaire géante confectionnée par les élèves.
  • Soupe de la rentrée: repas en commun avec les parents à l’occasion de la reprise scolaire.

Jura

Pour répondre à une demande toujours croissante des associations de parents d’élèves, des enseignants, des directeurs d’établissement mettent sur pied des actions ponctuelles (petits déjeuners – collations – cours de cuisine – semaines hors-cadre prévention alimentation, santé…). Parallèlement à cela, le Département de l’Education a introduit des cours de «Sensibilisation à l’éducation alimentaire à l’école primaire». Durant l’année scolaire 2007-2008, les prestations ont été généralisées aux degrés 1,3 et 5 de l’école primaire puis, durant l’année 2008-2009, à l’école enfantine.

Valais

Senso 5 est un projet en milieu scolaire de la première enfantine à la sixième primaire. Son objectif est d’amener l’enfant à mieux connaître le monde alimentaire. Pour atteindre ce but, l’enfant utilise ses cinq sens et le plaisir de la découverte. La démarche est intégrée aux programmes scolaires habituels.

Vaud
Réalisation d’une base de données contenant les différents projets de santé réalisés dans les établissements scolaires du canton. A voir sur le site de l'Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire.

  • Le caddie malin (OFEV): dossier pédagogique sur l'environnement, la consommation responsable et les écobilans. Cahier à l'intention des enseignants avec des fiches d'activité pour les élèves. Destiné aux classes des 4e à 7e années. Supports didactiques et méthodiques sur plusieurs thèmes (consommation, emballages et écobilans). Prend en compte tant l'impact environnemental des produits que la consommation des ressources et intègre les changements intervenus dans la politique de gestion des déchets (gestion des matières premières et des ressources).