Guide Ecole

Activité physique

enfants chemin école
enfants chemin école

Enfants à vélo
Enfants à vélo

Terminologie

Qu'est-ce que l'activité physique?
L'activité physique englobe tout mouvement qui peut être effectué dans le courant d'une journée et qui engendre une dépense d'énergie plus élevée que celle utilisée au repos. De façon générale, dès que l’on effectue un mouvement, on réalise une activité physique. L'activité physique regroupe à la fois l'exercice physique de la vie quotidienne, maison, jardinage, commissions, travail, marche, usage des escaliers, déplacements, l'activité physique de loisirs et la pratique sportive.
Qu'est-ce que le sport?
Le sport représente l’ensemble des exercices physiques qui se pratiquent de manière méthodique sous forme d’activités collectives ou individuelles avec ou sans aspect compétitif.

Pourquoi est-ce important?

Les bénéfices pour la santé sont bien connus et concernent notamment des effets biologiques (augmentation de la densité osseuse), des effets positifs sur les fonctions cognitives et les performances scolaires ainsi qu'un bénéfice pour la santé mentale et la socialisation[1]. L’école a un rôle important à jouer dans l’éducation au mouvement et la promotion de l’activité physique. Etant un espace de vie et d’apprentissage, en offrant un environnement idéal, elle contribue à l’acquisition de saines habitudes de vie.

L’activité physique inclut: les leçons d’éducation physique et sportive, les camps sportifs, les journées sportives, les courses d'école, le sport scolaire facultatif , la récréation et toutes les activités scolaires qui font une large place au mouvement comme les sorties scolaires à thème ou l’activité physique en classe sous forme d’exercices actifs. La promotion de l’activité physique à l’école inclut également la promotion d’un environnement intérieur et extérieur favorable à l’activité physique comme par exemple, l’aménagement de la cour de récréation et la sécurité sur le chemin de l’école.

Ces éléments figurent dans la déclaration de la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l’instruction publique d’octobre 2005 qui précise les objectifs qu’elle entend donner à sa mission[2]. L’objectif de ce guide est d’aider les enseignants, les directions, les équipes de santé à passer à l’action.

"De plus en plus de directeurs d’école, d’enseignants et de parents reconnaissent aujourd’hui l’importance du sport et de l’exercice physique pour le développement moteur, cognitif, émotionnel et social des jeunes. Il est donc nécessaire d’intégrer l’exercice dans le quotidien scolaire"[3].

Recommandations

L’état actuel des connaissances préconise que les adolescents doivent bouger au minimum une heure par jour et les enfants plus encore [4],[5]. Toutes les activités qui durent au moins 10 minutes (leçons d’éducation physique et sportive, chemin de l’école, loisirs,…) sont comptabilisées.

L’enfant doit être actif avant, pendant et après l'école c'est-à dire, sur le chemin de l'école, lors des récréations, des cours d'éducation physique et finalement à la maison ou à des cours de sport associatif.

Les adultes devraient, quel que soit leur âge et leur sexe, faire au moins l'équivalent d'une demi-heure d'activité physique d'intensité moyenne (léger essoufflement) par jour.

Cadre légal

Une révision totale de la Loi fédérale encourageant la gymnastique et les sports (Loi fédérale du 17 mars 1972) est en cours. Selon l'Ordonnance RS 415.01 concernant l’encouragement de la gymnastique et des sports[6], les cantons doivent veiller à ce que trois leçons d’éducation physique et sportive hebdomadaire en moyenne aient lieu.

Cantons

Cadre légal

Valais Durant la scolarité obligatoire, les écoliers valaisans bénéficient de 3 périodes d’éducation physique hebdomadaires. En outre, les établissements scolaires peuvent organiser des journées sportives dans le courant de l’année scolaire.
Jura  Les classes primaires ont 3 leçons d'éducation physique et sportive par semaine;
Les classes de 7ème et de 8ème années, à l'école secondaire, ont 2 leçons d'éducation physique et sportive par semaine;
Les classes de 9ème année, toujours à l'école secondaire, ont 3 leçons par semaine;
Les classes à plein temps au secondaire 2 (au-delà de la scolarité obligatoire) ont 2 leçons par semaine.
L'introduction d'une leçon d'éducation physique et sportive dispensée en plein air est actuellement à l'examen. Si le projet se concrétise, il s'agira si possible de relancer les 3 leçons hebdomadaires d'éducation physique et sportive dans toutes les écoles (primaires, secondaires I et secondaires II) du canton.
Vaud Nombre de périodes d’éducation physique et sportive (EPS): 3 périodes EPS par semaine pour la scolarité obligatoire.
  • Art 5 et 6 du Règlement sur l’éducation physique dans les écoles (REPE du 20 mai 1977)
  • Art 1 de l’Ordonnance concernant l’encouragement de la gymnastique et des sports du 21 octobre 1987
  • 1 période EPS au moins par jour d’enseignement dans les écoles professionnelles
  • Art 1 et 4 de l’Ordonnance sur l’enseignement de la gymnastique et des sports dans les écoles professionnelles du 14 juin 1976
  • 3 périodes EPS dans les écoles de formation générale du secondaire II
  • Art 1 de l’Ordonnance concernant l’encouragement de la gymnastique et des sports du 21 octobre 1987
  • Deux après-midi ou une journée par mois de sport si possible en plein air pour les écoles primaires et secondaires inférieures et supérieures
  • Art 9 de la Loi d’application dans le canton de Vaud de la législation fédérale encourageant la gymnastique et les sports (LVLGS) du 24 février 1975
  • Art 1 de l’Ordonnance concernant l’encouragement de la gymnastique et des sports du 21 octobre 1987.
Neuchâtel Pendant la scolarité obligatoire, les écoliers neuchâtelois bénéficient de 3 périodes EPS par semaine.
Fribourg Durant la scolarité obligatoire, les écoliers fribourgeois bénéficient de 3 périodes d’éducation physique hebdomadaires. En outre, les établissements scolaires peuvent organiser des journées sportives dans le courant de l’année scolaire.
Genève  Demande de changement de loi

Références

[1] Santé et pratique du sport pendant l’adolescence: quelques faits. OFSPO, OFSP, SSSP, SSP, SSMS, Réseau santé et activité physique Suisse. Schweizerische Zeitschrift für «Sportmedizin und Sporttraumatologie» 47 (4), 180-184, 1999.
[2] Education au mouvement et promotion de l’activité physique à l’école. Déclaration de la CDIP du 28 octobre 2005.
[3] Christoph Conz "Pour une école forte"; Focus//Exercice physique au quotidien; Février 2005; pp. 10-18.
[4] Activité physique et santé des adolescents. Hepa.ch. Office fédéral du sport.
[5] Inserm 2007 (Institut national de la santé et de la recherche médicale). Activité physique. Contextes et effets sur la santé. Expertise collective. Synthèse et recommandations.
[6] Al.1: Les cantons veillent à ce que, dans le cadre de l’enseignement ordinaire, trois leçons d’éducation physique hebdomadaires en moyenne soient dispensées dans les écoles primaires, dans les écoles du degré secondaire I et dans les écoles de formation générale du degré secondaire II.
Al.2: Ils veillent à ce que l’enseignement dispensé soit de qualité et permette, en fonction du niveau de développement des élèves, de promouvoir à la fois leurs qualités de coordination, leur condition physique et leurs compétences sociales.
Al.3: Les cantons veillent à ce que l’enseignement de l’éducation physique s’accompagne d’activités sportives complémentaires sous forme de journées sportives, de camps de sport ou de semaines hors cadre consacrées au thème du sport.
Al.4: L’enseignement de l’éducation physique est fondé sur un plan d’études cadre édicté par le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (département). Les cantons seront consultés avant la publication de ce plan d’études cadre. Il sera tenu compte de leur avis.