Guide Ecole

Un guide pour passer à l'action!

Objectifs

La volonté première de guide "Bouger, manger à l'école" est d'offrir un outil pour les enseignants, les directeurs d'école et les équipes de santé afin qu'ils puissent instaurer dans leur établissement une politique générale et cohérente de promotion de la santé en lien avec l'alimentation et l'activité physique. Le guide est évolutif et sera enrichi par les exemples de projets réalisés par les écoles/classes.

A l'initiative des cantons du Jura, Neuchâtel et Vaud, le guide "Bouger,manger à l'école" a été complété par les cantons de Fribourg et Valais en 2010 et par le canton de Genève au début de l'année 2013.

L'école, un cadre essentiel

L’école a un rôle à jouer dans la promotion de l’activité physique et d’une alimentation équilibrée! L’acquisition de connaissances et de compétences en la matière sont d’abord du ressort des familles mais comme les enfants passent une grande partie de leur journée à l’école, il est logique que cette dernière œuvre en faveur d’environnements promoteurs de comportements favorables à la santé.

En offrant un contexte qui encourage des choix alimentaires équilibrés, qui permette une activité physique régulière et qui soit source d’apprentissage et d’expériences dans ces domaines, l’école contribue à l’éducation des citoyens de demain et à la lutte contre la sédentarité et la surcharge pondérale.

L'augmentation de l'obésité chez les enfants en toile de fond

Une étude menée en Suisse sur des enfants âgés de six à douze ans montre qu’une fillette sur cinq et un garçon sur six sont en surpoids (Zimmermann, Gübeli, Püntener, Molinari, 2004). Dans un contexte suisse où l'obésité est en constante augmentation chez les enfants, l'enjeu est ainsi d’aménager un environnement qui soit favorable à la pratique d’activité physique sous toutes ses formes (pendant la leçon de gymnastique, à la récréation, de manière intégrée aux différentes branches enseignées) ainsi qu'à une alimentation équilibrée à travers l’acquisition de connaissances et de compétences et par une offre alimentaire en conséquence (vente de récréation, cantine, camps, joutes sportives, etc.).

Une alimentation plus équilibrée et plus d’activité physique pourraient contribuer à réduire cette proportion et l’école a certainement un rôle important à jouer dans ce domaine.

Outil

Pour l'inventaire des projets réalisés et l'identification des pistes d'action